Pourquoi instaurer un dispositif d’efficacité énergétique au sein d’une collectivité ?

dimanche 22 décembre 2013
par  EcoEnergieTech
popularité : 5%

Maîtriser l’énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse croissante du coût de l’énergie et à une prise de conscience globale des problématiques environnementales, l’État et les collectivités doivent s’engager et agir pour réduire leurs consommations énergétiques. Il est ainsi possible de :
- maîtriser sa consommation énergétique et réduire ses dépenses ;
- répondre aux enjeux environnementaux en réduisant les émissions de GES
- valoriser son patrimoine bâti
- anticiper la réglementation

Quelle que soit la taille de la collectivité, la dépense énergétique représente en moyenne plus de 5 % de du budget de fonctionnement et les retours d’expériences montrent qu’elle peut parfois atteindre jusqu’à 40 % de ce budget hors masse salariale. Les grands postes de consommation concernent principalement les bâtiments, l’éclairage public et les véhicules.

Le diagnostic énergétique :

La première étape consiste, au travers d’une visite des sites, à effectuer l’inventaire de du patrimoine bâti et la collecte des données nécessaires à la réalisation de l’étude sur l’ensemble des bâtiments :
- caractéristiques des bâtis
- caractéristiques des équipements (production de chaleur, d’ECS …)
- fréquences d’occupation
- points de livraison et contrats énergétiques
- données de facturation sur 3 ans
- rapports d’études et plans d’actions

Les résultats permettent d’informer l’ensemble des élus et des utilisateurs des bâtiments de la situation énergétique du patrimoine bâti de la collectivité et de dessiner les grandes lignes d’une politique énergétique maîtrisée. Chaque préconisation de travaux ou scénario est accompagné de son coût prévisionnel et des économies attendues aussi bien en kWh qu’en euros.

L’étude énergétique du patrimoine bâti permet d’élaborer des plans d’actions et d’engager rapidement des initiatives ne nécessitant pas de dépenses ou des dépenses minimes (optimisation des puissances souscrites, réglage d’horloges …).
L’étude permet de faire des choix judicieux pour l’avenir. Elle intervient dans les phases de préparation et de réalisation des projets :
- conseils techniques
- valorisation des Certificats d’Economies d’Energie (CEE)
- élaboration de bilans énergétiques annuels

Une bonne connaissance et une bonne gestion des postes consommateurs permettent assez facilement d’obtenir, sans investissements spécifiques, de 5 % à 20 % d’économie d’énergie / an selon la situation initiale. Pour aller plus loin, les installations doivent être améliorées par des initiatives bien ciblées. La collectivité doit bénéficier d’un suivi continu pour que la démarche devienne pérenne. Chaque année un bilan énergétique complet doit être restitué. Il permet ainsi de réajuster au plus près les plans d’actions et de faire le point sur l’évolution des consommations et des dépenses.

Une politique énergie maîtrisée :

La collectivité met en place sa politique énergétique. De par ses actions elle sensibilise les citoyens à un comportement rationnel envers l’énergie et acquiert une connaissance énergétique qualitative et quantitative de son patrimoine bâti. Au travers des actions engagées elle préserve et améliore son parc immobilier, participe à l’effort de réduction des émissions de gaz à effet de serre et limite la pollution tout en améliorant le confort des utilisateurs. Elle anticipe également l’évolution des réglementations et des politiques publiques.


Navigation

Articles de la rubrique