Une étiquette pour le chauffage et la production d’eau chaude

dimanche 4 octobre 2015
par  EcoEnergieTech
popularité : 6%

Depuis le 26 septembre, l’étiquette énergie, que nous connaissons tous et qui fête ses 20 ans cette année, est désormais obligatoire pour les appareils de chauffage et de production d’eau chaude. Sont concernées les chaudières et chauffe-eaux d’une puissance inférieure à 400 kW ainsi que les ballons d’eau chaude de moins de 2000 litres. Évidemment, les performances énergétiques d’une installation de chauffage doivent s’évaluer en prenant en compte la totalité des éléments (chaudière, répartiteurs, évacuation, régulateurs…). Cela est surtout valable pour le chauffage central. Ainsi, les artisans seront chargés au cas par cas d’établir l’étiquette des installations de chauffage.


La fin des A+++

Les modifications ne s’arrêtent pas là pour l’étiquette énergie. En effet, une refonte des catégories devrait avoir lieu. En effet, la classification est parfois trompeuse. Au fil des années, les équipements se sont fait de plus en plus performants, et des catégories telles que A+++ se sont vue de plus en plus remplies. Ainsi, il se peut que le consommateur se tourne vers un produit étiqueté A+ en pensant qu’il est efficace alors qu’il s’agit de l’un des moins performants du marché. Pour résoudre ce problème et anticiper sur les évolutions futures, il est prévu de supprimer les classes supérieures à A et de laisser les deux premières catégories (A et B) vides au départ afin d’anticiper sur une meilleure performance future des équipements.


Navigation

Articles de la rubrique